La perception de l'énergie ressentie et dessinée par un enfant de 4ans

Témoignages de Patients


« Printemps 2015, j’avais des douleurs au niveau du foie, des douleurs dans les membres, dans tous le corps …. J’ai passé de multiples examens : prises de sang, scanner, endoscopie, plusieurs passages aux urgences dans divers hôpitaux …. rien de probant ne m’a été décelé, rien qui puisse justifier de telles douleurs.Fin Juin 2015, à nouveau les urgences, mise sous morphine tellement les douleurs étaient insupportables.

Mon épouse prend les choses en main et je rencontre pour la première fois Bernard CHAUMEIL.

Accueil empreint d’humanité, d’écoute, de gentillesse ….. analyse de ma personnalité, de mon histoire, de mon héritage en tant que personne, tirage de mon archétype, et soin énergétique.  Cette séance a été le tournant de mon mal …… Arrêt de la morphine, sortie du tunnel et de la douleur chronique. Depuis je vois régulièrement Bernard, lequel m’a en sus apporté une nouvelle vision de la vie, et dont les séances, les soins énergétiques m’ont amenés sur la voix de la guérison.

Bernard CHAUMEIL ne se prétend pas être un guérisseur, il donne à chacun le pouvoir de se soigner, et cela en toute humilité. Quelqu’un d’exceptionnel et de rare. Grand respect … grande gratitude …. grand merci à vous.

 

 


" J'ai été opéré l'an dernier d'une hystérectomie pour cancer utérin .

L'intervention a été une réussite, ne nécessitant pas de rayon , ni de chimiothérapie.

Malgré tout , 6 mois plus tard , je souffrais toujours de douleurs dans le bas du ventre , pour lesquelles j'ai eu des examens qui étaient normaux.

Les traitements médicaux n'ont pas atténués la douleur.

Je suis allé voir Fabrice Therasse, Thérapeute Analyste Energéticien, (sur les conseils de mon médecin...) , qui m'a fait un soin de cicatrisation énergétique et selon son interrogatoire, il s'est révélé qu'il y avait une " histoire " d'utérus familial chez les femmes de ma famille  et que cela était inscrit dans mon corps énergétique et cela avait participé à l'installation de ce cancer utérin.

Je l'ai vu deux fois , et merci de tout cœur, car je n'ai plus aucune souffrance et vit comme avant cette  intervention."  Béatrice


"La thérapie archétypale m'a permis de mettre du sens sur toutes les expériences que j'ai traversée au cours de ma vie.

Au fur et à mesure que  les malentendus, les difficultés, les doutes, les colères mais aussi les  réussites  sont identifiés et mis en lumière, il m'est devenu  possible de lâcher des peines,  des douleurs et un certain  mal de vivre.

Je peux enfin m’accorder le privilège et la joie de me penser différemment, de me re-connaître.  Elle est aussi une thérapie de vie et d’espoir. Après avoir passé beaucoup de temps à me demander ce que je faisais ici-bas, je sais maintenant que j'y ai ma place." Marie


"Je suis infirmière et très cartésienne. 

Depuis ma petite enfance , je souffre d'un eczéma chronique, rebelle au traitement, très invalidant physiquement et psychologiquement.

J'ai été suivie par plusieurs dermatologues et en service de dermatologie en CHU.

Un ami medecin m'a dirigé vers Bernard Chaumeil.

J'y suis allée , mais était un peu réticente , de part ma formation scientifique...

Mr Chaumeil m'a expliqué que j'étais en conflit , en colère contre quelquechose qui venait de l'extérieur. Il m'a expliqué que la peau est comme un voile entre le corps et l'âme.

J'ai donc eu un soin énergétique qui a consisté à nettoyer mon énergie des blessures que j'ai pu avoir .

Comme il m'avait prévenue , j'ai eu une poussée d'eczéma qui s'est estompée en plusieurs jours, puis plus rien sur ma peau.

Cela fait 6 mois maintenant, une seule séance a suffi, je n'emploie plus jamais de crème  dermocorticoide .

Je ne dirais pas que celà est magique mais une autre façon de soigner " Capucine


" La Thérapie Archétypale dépasse le cadre d’une pratique thérapeutique classique. Elle m’a proposé une nouvelle façon de considérer l’existence, des opportunités de se placer autrement pour mieux accueillir le flux de la vie… C’est une ré-appropriation de la liberté de mouvement qui permet de ne plus voir les difficultés et les épreuves sous un angle sombre… Mais dans la lumière " Axel 


 "À partir de l'âge de  4 ans , les nuits (et les nôtres) de mon fils Louis ont été difficiles, réveils en pleur , cauchemars, très difficile à calmer .

En fait, quand il avait 4 ans , notre maison où nous dormions tous a été entièrement brûlée, et nous avons failli y laisser la vie .

À partir de ce moment, notre fils s'est réveillé en cauchemar toutes les nuits . Il a été suivi par un psychologue, puis un pédopsychiatre, avec traitement psychotrope qui le fatiguait la journée , et le gênait dans son apprentissage scolaire sans toutefois lui enlever ses cauchemars, ils étaient simplement moins violents.

Cela a duré deux ans, et on nous a dirigé vers Mr Chaumeil, qui en deux séances lui a retiré ses cauchemars et a ainsi permis une scolarité normale, et de retrouver le calme de ses nuits plus douces.

Le travail de l'energeticien a été de retirer cette empreinte mémorielle qui s'était installé dans le corps énergétique de mon fils .

J'ai ainsi découvert que notre corps physique à une enveloppe énergétique qui peut garder en mémoire des événements de notre vie ... " Sophie


 "Le tabac a toujours été un très mauvais compagnon pour moi depuis mes 19 ans (j’en ai 69).

J’en sais les dangers….j’en subis les désagréments….et je ne peux m’en passer….

Comme tout le monde j’ai essayé de multiples méthodes pour « arrêter », méthodes qui ont plus ou moins marcher, plus ou moins longtemps. Jusqu’au jour où rencontrant Bernard Chaumeil pour un soin dans une période de ma vie plus difficile il y a vingt ans à peu près, j’ai contacté le lien archétypale  entre la dépendance que je subissais (ce n’était pas pour cela que je consultais d’ailleurs) et la liberté  qui allait de pair. A partir de ce constat j’ai vraiment et profondément changé ma façon d’aborder ma problématique.

Autant avant je déplorais avec colère ou impuissance cet état de dépendance qui  semblait me caractériser, autant désormais je recherche et vis toutes les facettes de la liberté qui est vraiment ma quête (y compris en me permettant de fumer quelques cigarettes quotidiennes).

Pour moi le plus grand apport de la thérapie archétypale et les outils qui s’y rattachent est de percevoir derrière toute problématique humaine (pour moi la dépendance) la richesse qui y est liée et de faire en sorte de l’incarner. Ca a été pour moi non pas le début d’un autre chemin, mais plutôt une autre façon de cheminer.

Andrée